Comprendre le SEO : qu’est-ce qu’un audit SEO

par | 4 mai 2021

Accueil / Le SEO / Les essentiels du SEO / Comprendre le SEO : qu’est-ce qu’un audit SEO
Shares

L’audit SEO sert à faire un diagnostic des éléments d’un site en rapport avec son positionnement dans les SERP. On pourra alors identifier les raisons d’un positionnement défaillant, mais aussi les opportunités d’amélioration ou de consolidation d’une position.

Plusieurs éléments d’un site internet rentre en considération dans son positionnement sur les moteurs de recherche : son aspect technique, son contenu et le positionnement par rapport à la concurrence. De la même façon, il y aura donc plusieurs types d’audit à réaliser : l’audit technique, l’audit de contenu, l’audit de mots clés (appelé aussi étude de mots-clés).

Un audit consiste généralement en une analyse d’indicateurs en rapport avec les objectifs visés. Il suit une méthodologie bien précise. À la fin de chaque audit un rapport est délivré. Il permettra de mettre en place des mesures correctives ou d’amélioration.

Avant de faire un audit : préparer la campagne SEO

Votre site internet réponds à des objectifs bien précis en termes de marketing et de communication. Ces objectifs peuvent être traduits en indicateurs dans les outils d’analyse tels que Google Analytics. Avant de commencer tout type d’audit de votre site, il est donc nécessaire de faire un point sur ces objectifs. Déterminez quelles sont les mesures qui vont vous permettre de constater l’état dans lequel est votre site et là progression qu’il peut réaliser dans le temps.

Utilisez un tableau de bord pour plus de lisibilité.

Afin que la prise de mesure ne soit pas trop fastidieuse, les outils d’analyse comme Google Search Control et Google Analytics peuvent vous fournir des rapports automatisés. Ainsi, vous pourrez suivre facilement ces indicateurs dans le temps.

L’audit technique en SEO

Présence des éléments techniques

L’audit technique d’un site en matière de SEO est parfois le premier que l’on fait. C’est souvent par un défaut de ces éléments techniques qu’un site est mal positionné dans les SERP. Rappelons que c’est grâce au robot d’indexation qu’un site peut apparaître dans les SERP des moteurs de recherche. Ce sont les éléments techniques qui déterminent le comportement qu’adopte un robot d’indexation lors de son passage sur les différentes pages d’un site internet.

Cela paraît évident, mais une page ne peut pas être indexée si la balise <robots/> indique une propriété « noindex ».

Il s’agit donc de scanner le code de votre site afin de déterminer si tous les éléments techniques permettant son indexation sont bien présents et sont bien utilisés.

Performance et maillage interne

Un autre élément technique qui rentre en compte dans le positionnement d’un site est sa performance. Ici il faudra privilégier le diagnostic de la version mobile du site, plus exigeante dans ce domaine.

La structure même du site et son maillage interne est aussi un élément technique à prendre en compte.

Les données structurées et la hiérarchie des contenus

Les données structurées sont des schémas de données qui permettent à Google de comprendre la nature des éléments décrit. Leur présence sur chaque page d’un site est un plus pour leur positionnement dans les SERP.

Comme pour la structure d’un site, la structure d’une page et la hiérarchisation de son contenu sont important. Il faut prendre en compte tous les types de contenu : texte, image, formulaire, vidéo, animation, etc.

Le serveur web et l’internationalisation

Le serveur web qui délivre les données peut être, lui aussi, optimisé. Vérifiez les problèmes au niveau du DNS. Le serveur livre-t-il bien tous les paquets de données ? Demandez-vous aussi quel est le type de serveur (mutualisé ou dédié), ainsi que la réputation de votre hébergeur.

Si vous cherchez à internationaliser votre activité, vous devrez optimiser votre site. Il faudra faire apparaître l’attribut « Hreflang » dans une meta balise <link> par exemple.

Le rapport d’audit SEO technique

Au terme de cet audit technique, un rapport vous indiquera page par page les éléments techniques présent ou absent. Il précisera aussi ceux qui ne sont pas utilisés correctement. En conclusion, il contiendra des recommandations pour corriger les défauts et améliorer le site.

Avez-vous besoin d'un audit ?

Discutons ensemble de vos besoins ou demandez-moi un devis.
contactez moi

L’audit de contenu

L’audit de contenu sert à déterminer la qualité du contenu indexable de votre site. On le recommande plutôt pour les sites plus anciens qui ont un certain nombre de contenus.

Les 6 décisions à prendre pour votre contenu

    • Garder la page, car elle est optimale
    • Supprimer la page, car son contenu est inutile par rapport à vos objectifs
    • Améliorer le contenu d’une page pour améliorer le référencement du site
    • Consolider le contenu de plusieurs pages vers une page unique, afin de concentrer le jus de référencement.
    • Rediriger tout le contenu d’une page vers une autre page (redirection 301)
    • Garder le contenu, car il est utile pour l’expérience utilisateur, mais désindexer la page

Je ne vais pas vous donner les détails des indicateurs qui permettent de mener à bien un audit de contenu. Cela pourrait faire l’objet d’un article bien rempli. Sachez que parmi ceux-ci il y a par exemple : le contenu de la balise title, le nombre de mots, le nombre d’objectifs atteints, le trafic organique, le nombre de domaines référents, et bien d’autres encore.

3 problèmes à identifier

Une fois ces indicateurs réunis dans un tableau de bord il faut les évaluer selon 3 types de problème :

    • Une mauvaise qualité du contenu (pauvre, mal orthographié, avec du bourrage de mots-clés, trompeur, inutile ou inexacte…)
    • La duplication de nombreux contenus (curation de contenu, plagiats)
    • Le contenu non pertinent : qui contient beaucoup trop de contenu qui n’a rien à voir avec la thématique du site

Attention à la sur-optimisation

Le contenu d’un site peut mener à des sanctions de la part des moteurs de recherche. En effet, ils ont des d’équipes de surveillance appeler Search Quality Team. Ces équipes vérifient les contenus suspectés d’être produit dans l’intention de tromper l’utilisateur. Les sanctions vont du simple déclassement jusqu’à la complète éviction des résultats de recherche (désindexation définitive du site !).

Le rapport d’audit SEO de contenu

Le rapport d’audit SEO de contenu doit présenter page par page tous les indicateurs relevés durant l’audit. Ce rapport doit aussi contenir des arguments rigoureux et précis pour justifier des décisions prises pour chaque page. Finalement, il conclut en donnant  des recommandations pour améliorer le référencement naturel.

L’audit de mots-clés ou étude de mots-clés

On fait souvent une étude de mots-clés lorsqu’on commence un site afin de le positionner dès le départ de la meilleure façon possible. Comme vous vous en doutez une étude de mots-clés doit se faire page par page. Lorsqu’on lance un site on fera ses classes en utilisant des mots-clés de longue traîne. Enfin, on cherchera ensuite à se positionner sur des mots avec des potentiels de trafic plus élevé.

Trouver toutes les opportunités

Le secret pour trouver des mots clés pertinents et efficaces : ne négliger aucune opportunité dans ses recherches.

    • Chercher des mots clés dans les données existantes
    • Chez les concurrents organiques
    • Avec des générateurs de mots-clés
    • En parcourant différents médias ou sources concernant la thématique du site
    • En utilisant des associations de mots

Pour un site qui a déjà un certain temps d’existence on pourra vérifier si le positionnement, par rapport à la requête principale de chaque page, est encore pertinent au vu des SERP.

Comment ça marche ?

Cette étude marche un peu comme les autres :

    • on rassemble un certain nombre d’indicateurs à propos de chaque mot clé,
    • puis on utilise des critères pour décider si le mot est efficace pour atteindre nos objectifs de référencement naturel.

Parmi ces indicateurs on peut par exemple s’attacher à la notion de score de difficulté. C’est l’effort qu’il faut fournir en se positionnant sur un mot-clé pour parvenir au meilleur classement dans un contexte concurrentiel. Par ailleurs, on le retrouve souvent dans les outils d’optimisation de référencement comme SEMrush et Ahref.

Le rapport d’étude de mots-clés

Là encore cette étude donnera lieu à un rapport qui listera le plus de mots-clés qualifiés en les triant par potentialité. De plus, on fera aussi un mapping : associer un ou plusieurs mots à chaque page du site. On déterminera plusieurs mots-clés principaux (2 à 3) ainsi qu’un certain nombre de mots-clés secondaire.

L’audit de référencement naturel : point de départ de votre stratégie SEO

Au cours de la vie d’un site, il y a 3 moments où il serait bon de faire un audit SEO :

    • Quand on démarre un site et que le veut se positionner par rapport à la concurrence
    • Lorsqu’un site est très mal positionné après un certain temps de production
    • Si on veut effectuer des opérations lourdes sur un site, par exemple : un changement radical de stratégie marketing ou lors d’une migration

Il est généralement recommandé de faire un audit partiel ou complet d’un site chaque année. Rappelons-nous que les critères du SEO évoluent constamment.

Vos rapports d’audits vont accompagner vos démarches dans la durée et de façons pérennes. Mais rappelez-vous une chose : le référencement naturel est un marathon. On doit sans cesse se remettre en question, observer la concurrence, se tenir au courant des dernières nouveautés et surtout ne pas penser qu’une position est définitivement acquise : c’est une compétition.

 

Share This